JdS2012


 English   -  Français  

Résumé de communication



Résumé 53 :

Analyse de la puissance d'une étude transversale à deux groupes pour le modèle crédit partiel
Feddag, Mohand
Université de Nantes

Nous nous sommes intéressés dans ce travail à la comparaison de deux groupes de patients portant sur un critère de type PRO (Patient Reported Outcomes) dans le cadre d'études transversales. Un des modèles de la famille de la théorie des réponses aux items (IRT), qui permet l'analyse de ce type de données, est le modèle crédit partiel (PCM) à effets aléatoires. C'est un modèle défini par Master en 1982, comme une extension du modèle de Rasch aux données polytomiques. Il contient deux types de paramètres : paramètres de difficultés associés aux items et trait latents associés aux individus. Dans les deux groupes, les traits latents sont supposés avoir la même distribution avec des moyennes différentes et le test de comparaison portera sur la différence entre ces deux moyennes. L'analyse de la puissance de l'effet groupe à effectif fixé, nous permet de montrer l'existence effective d'une différence entre les deux groupes pour un degré de confiance fixé. Le test proposé est celui de Wald, dont l'estimation de la variance est basée sur la borne de Cramer-Rao. Ensuite la puissance du test a été évaluée et l'estimation du paramètre effet groupe a été réalisé à l'aide du maximum de la vraisemblance marginale. Les différents résultats sont enfin illustrés avec une étude de simulation et sur des données réelles issues d'une dimension du questionnaire SF36.